Livre d'or

Bienvenue cher(e) internaute.

Vous pouvez nous soutenir.

vous disposez de 160 caractères pour nous laisser vos avis et message.

 

 

Luttons tous ensemble !

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
  • Membre de Terres de Saintonge (jeudi, 30. octobre 2014 19:40)

    En réponse à votre message, permettez-nous de vous apporter quelques précisions.

    L'association "Terres de Saintonge" n'a pas pour objectif de s'opposer à tout projet routier mais propose un aménagement de l'existant.
    Nous ne sommes pas uniquement composé de personnes directement impactées par le projet routier (agriculteurs, riverains...).

    Des élus soucieux d'un aménagement du territoire contrôlé et durable nous soutiennent.

    Nos 250 adhérents militent pour la défense de nos paysages ainsi que pour une ruralité dynamique et réfléchissent à un bénéfice commun.

    Recevez, Monsieur, nos très sincères salutations.

  • Imanga (lundi, 27. octobre 2014 22:54)

    Les gens qui pensent que les routes existantes suffisent ne doivent pas les emprunter souvent - ou être un peu de mauvaise foi ^^ (défendre leurs intérêts contre ceux du plus grand nombre, comme
    d'habitude). J'espère que nos élus sauront nous éviter de continuer à être la ville la plus mal desservie du département.

  • a (mercredi, 11. décembre 2013 20:33)

    Le progrés c'est justement protéger les terres agricoles et les villages, éviter de gaspiller l'argent public inutilement et simplement réparer l'existant d'autant plus que les terres de part et
    d'autres des routes en question (RN150 et RD333) ont déjà été préemptées pour cela depuis 30 ans. Pensons à notre avenir et à celui de nos enfants. Les routes existantes suffisent.

  • Serge Michot (lundi, 09. décembre 2013 23:43)

    Bof ! Rien de nouveau sous le soleil. Une poignée d'agriculteurs et d'écologistes avait déjà manifesté son mécontentement au moment de la création de la voie rapide Saujon-Saintes. Si on les avait
    écoutés, nous en serions encore à nous traîner sur la vieille nationale pour aller au travail le matin. Royan est une des villes les plus mal desservies du département (comparez les routes du coin
    avec celles de Saintes, de Rochefort ou La Rochelle). Traîner des pieds et se mettre la tête dans le sable sont des sports bien royannais

  • Alain L (vendredi, 09. août 2013 08:41)

    Nos intellectuels sont tombés sur la tête. Je circule un peu durant la période estivale. Les routes sont fluides. Où est le problème ? Peut-être pendant 4 jours par an à l'arrivée et au départ de nos
    vacanciers. Ils sont habitués aux ralentissements et même aux bouchons. Enlevons tous les feux tricolores et finissons l'élargissement des voies existantes . Pourquoi saccager la nature ? Elle a
    suffisamment de cicatrices sur son sol.

  • Jean cohen (lundi, 28. janvier 2013 11:59)

    En dernier lieu iĺ appartiendra à Mme la Préfète de Charente Maritime de valider la déclaration d'utilité publique du projet routier du conseil général préside par M.Bussereau.
    Nous sommes bien sur en droit, nous simple citoyen, d'attendre de ce commis de l'état la plus grande impartialité.
    Or quand est-il lorsque nous apprenons que Mme Abovillier, la préfète, était la subordonnée de M.Busserau, comme chargée de mission,au ministère deL'agriculture en 2006/2007??
    Oserait-elle comme parfaite exécutante qu'elle fut s'opposer à son ancien patron?
    Pourquoi le doute vous assaille-t-il?
    Douteriez-vous de ce processus démocratique exemplaire que devrait être une déclaration d'utilité publique et donc de notre démocratie?
    Quel joli mot pourtant!!

  • Marion (vendredi, 21. décembre 2012 01:55)

    Il doit y avoir possibilité de trouver un équilibre entre nature et besoin de déplacements! Parce que beaucoup d'utilisateurs l'attendent cette route!

  • Isabelle (lundi, 26. novembre 2012 01:20)

    C'est ma deuxième exploration de ton site internet. J'apprécie énormémnet ton webdesign, c'est tout simple mais agréable

  • jean cohen (dimanche, 07. octobre 2012 13:24)

    Monsieur Péguin!
    Pouvez-vous envisager que ce qui était concevable voici 10 ou 20 ans ne le soit plus aujourd'hui: Que de répondre à l'augmentation du trafic routier par la création de nouvelles routes ne peut plus
    se répéter à l'infini, et que ces raisonnements verront toujours leurs limites. Oui nous étions dans l'ère du tout automobiles, pouvez-vous concevoir de faire évoluer ces mentalités au vu de la
    vitesse avec laquelle notre environnement de dégrade?
    Un peu de créativité que diable, autrement nous laisseront un bien piètre patrimoine à nos enfants.

  • Laurence NOËL (dimanche, 07. octobre 2012 12:46)

    Raisonnons non pas à 5 ou 10 ans mais sur une durée plus longue. Croyez vous que la Charente-Maritime sera encore un lieu attractif pour y vivre ou y passer ses vacances si nous la transformons en
    paysages de rocades, rond-points, et super-marchés ?tout cela au nom d'un progrès qui nous ferait aller à Saintes ou Rochefort en 20 MN au lieu de 30 ?quel est ce progrès qui se mesure en MN alors
    que l'environnement aura été détruit? qu'est ce qui fait la qualité de vie ? est ce pouvoir faire ces courses en moins de temps ou admirer un paysage de marais, de plaines et collines ? est ce avoir
    la pollution des moteurs Diesel qui vous diminuera votre espérance de vie au lieu de la biodiversité des oiseaux ou autres animaux ? On le sait -mais apparemment beaucoup ne le mesurent pas, nous
    devons arrêter de polluer, de miter le paysage, d'artificialiser les terres car là est le progrès et non pas en mettant 10MN de moins pour aller acheter des légumes venant du Maroc.

  • Stephan Thevin (dimanche, 07. octobre 2012 11:51)

    Terres de Saintonge n'essaie nullement de " négocier d'autres tracés " et de repasser le bébé aux voisins pour ne déplacer que le problème . Ce n'est pas le but de l'association . Parce qu'elle pense
    également aux nombrils des autres ..!

  • dany (dimanche, 07. octobre 2012 10:34)

    je ne suis pas agricultrice, mais je suis pourtant de l'avis de M THEVIN, car je suis contribuable. Je ne suis pas hostile à la construction de routes lorsqu'elles ont un intérêt économique réel.
    Mais le coût de ce projet apparait démesuré par rapport aux réelles retombées qu'il pourra apporter et notre région ne sera jamais une côte d'azur, par contre s'il aboutit la collectivité devra
    supporter ses conséquences financières pendant des années... Nous sommes de plus en plus nombreux à penser que le jeu n'en vaut pas la chandelle n'en déplaise à Messieurs PEGUIN, et THIBAUDEAU.

  • MONSERRAT GERARD (dimanche, 07. octobre 2012 10:12)

    Un de mes professeurs disaient "il faut changer les habitudes...... mais uniquement les mauvaises". Alors ne construisons pas de nouvelles routes mais améliorons les existantes. Et s'il fallait tout
    de même en créer, écoutons les contre-propositions des agriculteurs qui sont probablement les mieux placés pour minimiser l'impact tant sur leurs cultures que sur les nuisances de notre écosystème.
    Il faut des routes mais pas à n'importe quel prix (destruction du gagne pain de certains). Il faut du tourisme mais pas au détriement des intérêts locaux (infrastructures payées uniquement par les
    charentais). Il faut suivre l'évolution des choses, les aménager mais pas les laisser dicter leur loi au saint nom du progrès. Les très "chers" (au sens propre et figurés) énarques qui nous dirigent
    derrière leurs bureaus ne sont pas forcément toujours à même de juger de la réalité du terrain (plein d'exemples le prouvent). Alors réfléchissons avant d'agir et écoutons les arguments développés
    avec toute l'empathie requise pour les "bonnes décisions". Bonne continuation à TERRES DE SAINTONGE.

  • . (dimanche, 07. octobre 2012 09:53)

    Ce n'est pas refuser le progrés que de refuser la destruction de l'existant. Au contraire, le progrés, c'est l'amélioration de l'existant sans détruire le reste.
    La Charente Maritime est un des départements qui a les meilleures infrasdtructures routières. Les dessertes de toutes les villes sont sont déjà réalisées et suffisantes.
    Le progrés c'est simplement améliorer des tronçons vieillissants sans être desuets pour autant. Nos impôts devraient être uiilisés à bon escient.
    Nous refusons de déplacer les tracés chez les voisins comme cela a été cité ! Nous demandons simplement un peu de cohérence et l'abandon de projets illusoires, destructeurs, inutiles et trés coûteux.

  • Michel Péguin (dimanche, 07. octobre 2012 01:17)

    à Xavier Aragau : ce n'est pas moi qui fabrique des banlieues, c'est le développement du Pays Royannais qui veut ça. La montée des prix sur Royan. L'attraction de l'agglomération qui reste, quoi
    qu'on en dise, dynamique pour la région Poitou-Charentes. Je ne m'en désole pas, je ne m'en réjouis pas non plus. C'est comme ça. Que voulez-vous y faire ? La population des communes riveraines (et
    particulièrement Saujon) ne cesse d'augmenter, je n'y suis pour rien ! De plus, une banlieue ce n'est pas forcément barres de HLM, violence et délinquance (une banlieue peut être pavillonaire, par
    ex). Ce qui est d'un autre âge, c'est de considérer Saujon comme un petit village d'agriculteurs, où les gens ne se déplacent que pour aller faire leurs courses à Royan. C'était vrai il y a bien
    lontemps... Il faut penser aux problèmes d'aujourd'hui (l'allongement des trajets domicile-travail, entres autres) et anticiper sur ce que sera Royan, Saujon et toute l'agglo dans dix, vingt,
    cinquante ans. Pensez-vous que retaper quelques routes qui posent déjà problème changera la donne ? Restons en là si vous voulez bien. Si ces routes se font, comme celle de Saintes a (heureusement)
    déjà été faite, dans quelques années nous serons probablement quasi-unanimes à nous en satisfaire. D'ici là... Cordialement.

  • PAUL (dimanche, 07. octobre 2012 00:58)

    pour repondre à ce monsieur de Pisany, je passe souvent à la hauteur de Griffarin, et moi aussi je suis surprise, de voir hors saison, le peu de voitures qui roule sur cette 2fois 2 voies,je vous
    conçois, elle est beaucoup plus frequentée en été, Avez vous dejà pris la route de ROYAN-ROCHEFORT, hors saison, Elle est loin d'etre embouteillée,et la quatre voies ne vous fera gagner que quelques
    minutes! et pour l'instant, cet aéroport n'est toujours pas voté! Alors pourquoi ne pas attendre et voir plutot que depenser sans compter!
    De plus, avez vous pensé à tous ces ostréiculteurs qui longent cette route et essayent d'amméliorer leur activité avec le tourisme d'été, car eux aussi aimeraient vivre mieux, ils sont déjà assez en
    difficulté pour le moment sans en rajouter une couche de plus! Le touriste devrait apprendre à connaître notre pays, les vacanciers ne doivent pas y venir pour traverser à toute allure notre pays, je
    crois que le tourisme est aussi la pour QUE CHAQUE INDIVIDU PUISSE S ENRICHIR INTELLECTUELLEMENT en découvrant les différentes cultures qui caractérisent nos différentes régions de notre belle
    France! Que de moeurs et coutumes à découvrir!Non monsieur, vous ne nous convaincrez pas que le bitume pourrait prévaloir sur notre patrimoine naturel et historique
    PATRICIA

  • Xavier ARAGAU (samedi, 06. octobre 2012 23:05)

    il y a déjà de nombreuses routes mal entretenues faute de moyens; ces projets routiers sont d'une autre âge; si, par ailleurs vous vous réjouissez de fabriquer des banlieues de Royan, allez donc
    visiter ce que sont les banlieues et ce qu'elles sécrètent; et si par hasard elles vous conviennent, alors restez-y....

  • Michel Péguin (samedi, 06. octobre 2012 19:33)

    à Stephan Thevin : inutile de verser dans l'ironie et la caricature. Est-ce utile dans un débat ? Je n'ai rien contre les agriculteurs, bien au contraire, et je comprend bien volontiers qu'ils ne
    soient pas enchantés (le moins que l'on puisse dire). Et qu'ils essaient de négocier de nouveaux tracés, oui, c'est bien normal. Mais de là à refuser toute modernisation des routes, là non ! Désolé
    de mettre les pieds dans le plat, mais ce n'est pas (plus) l'agriculture qui fait vivre la région royannaise : elle représente 1,8 % des emplois à Saujon (sans doute un peu plus dans les communes
    voisines, je n'ai pas vérifié). Le tourisme est le pilier de l'économie locale. De plus, de nombreux actifs doivent désormais parcourir de grandes distances pour aller travailler - non à Paris
    (pourquoi parler de Paris d'ailleurs ? quelle idée !) mais à Saintes, La Rochelle, Niort ou Bordeaux. Or les routes, qui datent souvent de Mathusalem, sont désormais inadaptées, voire parfois
    dangereuses. Quand une minorité prend en otage une majorité, pousse à sacrifier les intérêts de la communauté au nom d'intérêts personnels, qu'est-ce sinon du nombrilisme ? Désolé si ça choque.
    J'habite Pisany, commune rurale. Quand on a construit la voie rapide, beaucoup de gens ont râlé. Aujourd'hui, presque tout le monde est content d'être à moins de 20 mn de Saintes et de Royan...

  • Stephan Thevin (vendredi, 05. octobre 2012 12:59)

    réponse a Mr Michel Peguin : Mr puisque le projet routier qui vise a traverser notre région n'est pas encore définitif. Je vous propose donc de vous portez volontaire pour que cette nouvelle route
    passe sur votre maison et pour faire bonne mesure également sur votre lieu de travail . C'est ce qui arrive par exemple a ceux qui vivent de leur ferme et de leurs terres. Je suis sûr que grâce a
    l'état d'esprit de progrés qui vous annime vous ne regretterez certainement pas ni votre maison ni votre boulot puisque vous allez mettre cinq min de moins pour rejoindre Paris. Alors Mr le
    moralisateur , reflechissez bien avant de juger les gens qui ne sont pas volontaires et qui défendent leur raisons de vivre . mais peut être pensez vous que pour traverser les graves difficultés qui
    nous attendent dans les années a venir , le sable de Royan est plus important que le blé qui fait votre pain .

  • Michel Péguin (vendredi, 28. septembre 2012 00:48)

    La route de Saintes est très belle, c'est vrai : n'empêche qu'on oublie vite les oppositions au projet à cette époque. Beaucoup ne voyaient que leur nombril et c'est encore le cas aujourd'hui. La
    fréquentation de Royan et de sa banlieue (car Saujon est désormais une banlieue, en pleine croissance) est appelée à progresser. Il faut anticiper les besoins et penser au visage du Pays royannais
    dans 20, 30 ou 50 ans. Avec ce genre d'arguments, on roulerait encore sur des chemins de terre...

  • PIerrette Forgerit Bono (mardi, 18. septembre 2012 20:06)

    Bon courage ! si je puvais venir me combattre avec les authorites je serais al-bas ! incroyable ce qu'ils ou Elles font et on les payes pour leur travail!

  • b (samedi, 08. septembre 2012 11:24)

    La desserte de Royan n'est pas mauvaise, seulement La ville de Royan comme toutes les villes côtières est saturée durant quelques semaines seulement. Le projet veut amener ls gens sur St Georges
    (déjà saturée). Les routes actuelles sont trés belles : On va à Saintes depuis Royan en 40mn avec la belle route saujon Saintes.
    Il suffirait éventuellement d'améliorer la route RN150 actuelle comme prévu depuis 30 ans par l'élargissement en utilisant les terrains acquis par la DDE à l'époque à cet effet.
    La Route Cadeuil Royan est toute droite et sans problèmes majeurs. Ils peuvent améliorer la route par des zones d'élargissement.

  • Jean Thibaudeau (mardi, 04. septembre 2012 23:31)

    Dommage de voir combien l'intérêt public est peu pris en compte par les différents intervenants. La mauvaise desserte de Royan et de sa périphérie est cause de ralentissements récurrents en saison et
    - surtout - de nombreux accidents. De plus beaucoup d'actifs seraient content que soient facilitées les liaisons avec Rochefort et Saintes (où nous allons travailler ou faire nos courses). Bien sûr
    personne ne veut d'une voie rapide devant chez soi (c'est toujours mieux chez le voisin) ! Tout le monde ne peut pas se permettre d'aller au travail à pied ou en vélo, n'en déplaise à certains écolos
    bien pensants. Cet égoïsme me laisse sans voix. Le scandale n'est pas celui qu'on croit...

  • christelle lavalette (dimanche, 22. juillet 2012 11:51)

    je suis trés affectée par ce qui vous arrive et scandalisée de voir ce que l'étre humain est capable de faire pour de l'argent!je vous soutiens en étant de tout coeur avec vous afin de combattre une
    telle injustice!

  • jannaud (dimanche, 15. juillet 2012 18:40)

    l'état a de l'argent pour de nouveaux projets routiers, il serait plus judicieux d'entretenir les routes saujonnaises qui sont en mauvais état

  • Xavier ARAGAU (jeudi, 17. mai 2012 17:37)

    Bravo, je suis de tout coeur avec vous, avec vos idées; il faut mettre un terme à la folie automobile; il faut cesser de croire que le"Pays Royannais" pourra accueillir un million de personnes
    l'été!
    Xavier Aragau

  • Cécile & Stéphane (samedi, 12. mai 2012 18:48)

    Félicitations pour cette initiative de creer une association! Plus on se regroupe plus on est fort! Nous vous souhaitons un bel avenir et une belle réussite avec plein d'adhérents et de signatures
    !!! Encore Bravo!
    Cécile & Stéphane

ACTUALITES DE TERRES DE SAINTONGE

Vous souhaitez nous soutenir,

 

Vous souhaitez vous battre avec nous,

 

Vous souhaitez garder vos paysages et aider vos amis agriculteurs à conserver leurs terres,

 

Vous souhaitez pouvoir encore admirer cette belle saintonge encore authentique,

Vous pouvez adhérer :

La cotisation annuelle est de 15€ minimum par personne.

Il suffit de prendre contact avec nous,

ou de remplir le bulletin d'adhésion et de le retourner complété accompagné de votre chèque d'adhésion à l'ordre de Terres de Saintonge.

PLUS NOUS SERONS D'ADHERENTS, PLUS NOUS SERONS RECONNUS, PLUS NOUS SERONS FORTS;

Adhérez et participez aux actions de Terres de Saintonge

Recommandez cette page sur :

DEMANDEZ L'AUTOCOLLANT; METTEZ LE SUR VOS VEHICULES L'autocollant nouveau est arrivé : Non au projet routier.
Le calendrier nouveau est arrivé.

Les calendriers sont disponbles :

Achetez les.

 Contactez l'association, ils sont en vente.

Rapprochez vous des membres du Conseil d'administration.

5€ minimum.

Nombre de visites :

Nouvelles banderoles 2015

Création : 5 mai 2012

 

Dernière Mise à jour : 11 avril 2016

 

Note info mars 2016

Courriers envoyés en mai (Ségolène Royale, Dominique Bussereau, Mme La Préfete : Actions - Manifestations

 

Rencontre de Pays Rochefortais Alert au Marché de Royan : Photos Manifestation Pays Rochefortais Alert' à Royan 29 juin 2014

Courrier du CG17 du 22 juillet 2013 : Mission pour la Chambre d'Agriculture d'étudier les impacts des projets routiers selon 5 variantes : conservation du réseau actuel, ajout de signalétiques pour des axes secondaires, aménagement de la rd733, réalisation de nouvelle route Saujon-Cadeuil, création de nouvelle route Le Gua-Saujon.

 

 Nous ne voulons pas de création de routes.

 Clickez sur ce lien pour télécharger l'article en pdf.   Article du Littoral du ven 12 avril 2013.

Clickez sur ce lien pour lire les articles du Littoral 15 mars 2013
Pour lire l'article clichez sur ce lien

Mettez l'adresse du site en lien sur votre page facebook ou votre site.



Constitution de Terres de Saintonge : 

AG Constitutive : 21 avril 2012

 

3 Reportages sur youtube

http://page-919857010/

http://www.youtube.com/channel/UCKEgNDsmWk5Hh8K81P-6eNg?feature=mhee

 

Compte rendu Réunion avec D Bussereau, CG17 et Chambre d'Agriculture : ven 8 mars 2013

 

“Un projet surdimensionné”

5 février 2013 13 h 00 min0 commentaire

 

Nouvel épisode dans le feuilleton du projet de gare intermodale de Royan !

Lire l'article 

http://royan-actu.com/politique/conseil-municipal/royan/un-projet-surdimensionne-gare-intermodale-royan-quentin-3333



 Article du vendredi 11 janvier : Le Littoral

Les travilleurs de la terre révoltés

 

Article du Sud-ouest du 18/01/2013 :

http://www.sudouest.fr/2013/01/18/ils-contestent-le-projet-de-voie-rapide-938203-1406.php

 



Article le Littoral du Ven 9 dec 2012 

Compte rendu Réunion avec P ferchaud 29 nov

 

Courrier réponse des maires de Le Chay (17600) et de Médis (17600) suite à une demande de rendez-vous afin de connaitre les avancées du projet routier.

 

Ce qu'a dit JM Ayrault à la Conférence environnementale

Biodiversité

Le gouvernement souhaite mettre un frein, au niveau national, à
l'artificialisation nette des espaces agricoles et naturels".

Voir l'Article. : Conférence environnementale organisée par le gouvernement les 14/15 sept 2012

 

Lundi 17 septembre 2012 :

Réunion avec Mme le Sous-Préfet de Saintes

 

3 Reportages sur youtube

 http://page-919857010/

http://www.youtube.com/channel/UCKEgNDsmWk5Hh8K81P-6eNg?feature=mhee

 

Article sur Le Littoral de Vendredi 15 sept 2012

 

Reportage VIDICI sept 2012

 

 

Tracés par commune avec Gros plans

 Photos
 
des Pancartes et Banderoles :

 Les 2 Dernière banderoles installées en photos
avec toutes les autres

 Aout : Le Gua (Faveau) et Ste Gemme (Démelière)

  

INVENTAIRE FAUNISTIQUE

Vous êtes invités à participer à cet inventaire de la faune

Téléchargez les fiches ICI

  

 

 181 membres adhérents au 8 juillet 2012

227 MEMBRES AU 27 décembre 2012

Adhérez et participez aux actions de Terres de Saintonge

 

Arrêtés préfectoraux en ligne :

Arrêté préfectoral n°12-141,

  Projet de liaison routière Saujon Cadeuil autorisant de pénétrer sur
les propriétés privés

 

Arrêté préfectoral  n°2012-167 Du 19 janvier portant autorisation de pénétrer sur les propriétés privées sur les communes de Médis, Royan, Saint Sulpice de Royan et Saujon dans le cadre des études d'aménagement de la RN 150 entre Saujon et Royan.



   ADHESION

 

Nouveau : Tracés et photos des sites

TRACES ET ZONES D'ETUDES EN LIGNE :

De La Gripperie à Saujon (Saujon nord : Gripperie, Ste Gemme, Le Gua, Sablonceau, Saujon) et
Saujon Sud
(saujon Le Chay Medis)



ACTIONS DE TERRES DE SAINTONGE 

VENDREDI 8 JUIN : Rencontre avec Le Maire de La Gripperie

MERCREDI 6 JUIN A 18H15 PALAIS DES CONGRES DE ROYAN

Réunion de Dominique Bussereau

Rencontre brève : Photos et résumé  

  

DERNIER REPORTAGE TELEVISE : France 3 Atlantique Mardi 22 mai 2012 

REPORTAGE RADIO : FRANCE BLEUE LA ROCHELLE

Information 18h Mardi 22 mai 2012

 

SAUJON : Mardi 22 Mai 2012 :

Manifestation pacifique et participation à la réunion publique de

Pascal Ferchaud   Photos en ligne

  

MANIFESTATION A SAINTE GEMME : Mercredi 25 Avril 2012

Rencontre avec Didier Quentin